Vin Néo zélandais

Il y a  3  vins
Vin Néo zélandais

En 1819, la vigne fait son apparition sur le territoire néo-zélandais. Au commencement, c'est Jean-Baptiste Pompallier, missionnaire français qui sera le pionner de la viticulture en Nouvelle-Zélande. Dès son arrivée, en 1838, il créa le premier vignoble de l'île. Mais le développement de la production est de courte durée puisque le Phylloxéra se répand dans le vignoble dès 1895 et que les les deux guerres successives du début du XXe siècle inhibent toute progression de cette activité.

Il faut alors attendre la fin de la Seconde Guerre Mondiale pour voir la surface en production doublée. Par la suite, le vignoble néo-zélandais continue doucement son expansion et c'est au début des années 2000 que les choses s'accélèrent d'un coup. En à peine dix ans, la surface cultivée triple grâce au succès mondial des Sauvignon blanc de la région de Malborough.

Aujourd'hui, avec près de 35 000 ha de vignes, la Nouvelle-Zélande ne représente que 0,3% de la production mondiale mais le pays a réussi à se rendre incontournable à l'étranger en exportant 80% de sa production et en ne cessant de faire monter les prix.

Le vignoble se décompose en dix régions productrice de vin, chacune possédant une grande diversité de climats et de sols. Grâce à ces particularité pédo-climatiques, l'encépagement se spécialise. Les maturités entre deux régions peuvent, en effet, atteindre jusqu'à 6 semaines de décalage.

On retrouve le Sauvignon blanc, le cépage roi, dans la région de Malborough, le Pinot Noir dans la région d'Otago, région fraîche de l'île du Sud, et le Cabernet Sauvignon et Merlot dans l'île du Nord, notamment dans le vignoble de Hawkes bay. D'autres cépages progressent comme le Pinot Gris, le Riesling ou encore le Gewurztraminer.

Depuis le début, la Nouvelle-Zélande s'est concentrée sur la production de vin de qualité et, aujourd'hui encore, les consommateurs saluent unanimement la qualité exceptionnelle de ces vins, et plus particulièrement, les Sauvignon blanc néo-zélandais dont la notoriété n'est plus à faire.

Plus

Sous-catégories